les professeurs
biographie

1. Professeurs de technique vocale lyrique/baroque
AMSELLEM Norah Paris / Provence-Alpes-Côte d’Azur

Soprano

Norah Amsellem a su se créer une place unique dans le monde de l’opéra, par son sens de l’émotion et l’intensité dramatique qu’elle confère à ses rôles.
Depuis le début de sa carrière, elle s’est produite dans les théâtres les plus prestigieux du monde : le Metropolitan Opera de New York, le Teatro alla Scala, le San Francisco Opera, Seattle Opera, le Royal Opera House de Covent Garden, le Vienna Staatsoper, Munich Staatsoper, Berlin Staatsoper, le Maggio Fiorentino, l’Opéra Bastille de Paris, Liceo de Barcelone, Teatro Real de Madrid, au Japon, en Chine etc.

Elle est aussi une artiste de concert irremplaçable, accompagnée par les orchestres et les chefs les plus réputés, comme James Levine, Daniel Barenboim, Riccardo Muti, Zubin Mehta, Seiji Ozawa, Georges Prêtre, Antonio Pappano, Jesus Lopez-Cobos, Michel Plason, Michael Tilson Thomas, Mareck Janovsky, Kent Nagano, Daniel Oren Daniele Gatti, Marco Armiliato, James Conlon, Raphael de Burgos, Leonard Slatkin, Pinchas Steinberg…

Son répertoire lyrique inclut un grand nombre d’héroïnes.
Parmi elles, ses Violetta de Traviata et Mimi de La Bohème restent incontournables.
Sa Violetta qu’elle a chantée au Teatro Real de Madrid, Deutschoper de Berlin, Staatsoper de Munich, Staatsoper Vienne, Covent Garden Londres, NHK au Japon, Seville, Bologna, Genoa, Bari, et Naples, opéra de Warsovie et tout dèrnièrement dans une tournée en Chine dans la Production de Zefifrelli de l’Opéra de Rome, a révélé au monde lyrique une interprète exceptionnelle, alliant à un physique tout de grâce et de charme, une technique impeccable et une émotion rare, comme en témoigne l’article paru dans le Financial Times :
« Le personnage représenté sur scène n’est pas celui d’une chanteuse d’opéra, mais celui d’un être humain capable de nous désarmer émotionnellement… Il reflète l’identification complète de Norah Amsellem avec l’oeuvre. Elle a ensorcelé le public ».

Le DVD de Traviata, réalisé par BBC ARTS, capté à Madrid en 2005, dans la mise en scène de Pier Luigi Pizzi a immortalisé sa prestation dans une production de référence récompensée par un « Gramophone Award ».

Avec La Bohème, Norah Amsellem a démontré sa facilité à s’adapter à des rôles théâtralement différents. Elle excelle à composer une Mimi toute en nuances et vulnérabilité à Naples, Maggio Musicale Fiorentino, Torino, San Francisco, Tokyo, Madrid, Philadelphie, Seattle, Berlin… Rôle qu’elle à enregistré avec le Atlanta Symphony dirigé par Roberto Spano pour TELARC en 2008.

Manon de Massenet est un autre de ses rôles favoris, rôle qu’elle a interpreté au Vienna Staatsoper aux côtés de Roberto Alagna, Rollando Villazon, Jonas Kaufmann, avec Marcello Alvarez au San Carlo de Naples, Las Palmas etc…

Elle s’est aussi illustrée avec brio dans la Liu de Turandot qu’elle a chantée dans le monde entier : Metropolitan Opera, La Scala de Milan, San Francisco Opera, Teatro San Carlo de Naples, San Carlo Felice de Gênes, à Florence et au Japon en tournée avec le Mai Musical florentin avec Zubin Mehta, à l’opéra de Cincinnati…

Les autres rôles majeurs dans lesquels elle s’est faite remarquer sont la Gilda de Rigoletto, au Met de New York, Seattle Opera, à Munich, à Orange et à Toulouse.

Le rôle qui l’a fait connaître reste la Micaëla de Carmen qu’elle a chanté sur les plus grandes scènes internationales au côté des plus grands, Placido Domingo, Roberto Alagna, Rolando Villazon, Marcello Alvarez en tête, et un DVD du Covent Garden avec Jonas Kaufmann .

Leila des « Pêcheurs de perles », Juliette de « Roméo et Juliette » de Gounod, La Comtesse des Noces de Figaro et Norina de Don Pasquale, Adina de L’Elisir d’amore, Mathilde de Guillaume Tell (en français) sous la direction de Antonio Pappano avec L’orchestre de Santa cecilia de Rome, Thaïs (rôle-titre), Elvira des Puritains de Bellini avec le Seattle Opera, Mireille (rôle-titre), Marguerite (Faust) à Las Palmas, Desdemona (Otello de Verdi) à Philadelphie et Dallas Opera, Antonia, Gulietta et Olympia (Hoffmann) au Seattle Opera et à l’opéra de Rouen, Versailles et Metz, Juliette (Roméo et Juliette) constituent les autres rôles phares de sa carrière.

Dernièrement, on peut compter son début dans Nedda (Pagliacci) à l’opéra de Lisboa, Traviata et Bohème en Chine, Traviata à Cincinnati, Anna Bolena rôle titre, Amelia (Ballo in Mascera), Cendillon de Massenet parmi d’autre ainsi que le concert d’ouverture du 70ème festival international de Besançon retransmis par FR3, l’ouverture du Belt and Road festival de Sehnzhen en Chine pour promouvoir les échanges musicaux entre la chine et le monde, concert retransmis sur la chaîne principale de Télévision dans toute la Chine.

Norah Amsellem est régulièrement invitée à donner des Master Class et cours de Technique Vocale très prisées à New York, Montréal, Bogota, Barcelone et la Chine entre autres.

Norah Amsellem, après avoir gagné le concours du Metropolitan Opéra de New York à l’âge de 19 ans, a été prise pour faire partie du Metropolitan Opéra Lindemann Young Artist Program. Elle a gagné plusieurs autres compétitions internationales incluant le Metropolitan Opéra National Council Auditions, le NATS compétition, la Marian Anderson Compétition, et la Veronica Dunn International Voice compétition.

Née à Paris, France, Norah Amsellem a commencé ses études musicales à l’âge de 5 ans quand elle a commencé a étudier la harpe et le piano. A l’âge de 8 ans, elle est entrée à la “maitrise de Radio France”. Après avoir reçu son diplôme de musique et de harpe, Norah Amsellem est allée étudier aux USA au Westminster Choir Collage de Princeton où elle a obtenu un Bachelor of Arts avec mention très bien.