les professeurs
biographie

2. Coach pianiste, chef(fe) de chant
LAÏK Cyrille Paris / Dijon

Basse

C’est après avoir démarré une carrière artistique en tant que comédien que Cyrille Laïk se consacre au chant lyrique. Il a successivement travaillé auprès de Michel Piquemal, François Leroux, Sophie Hervé et Hélène Obadia en région parisienne avant d’intégrer l’Ecole Supérieure de Musique (ESM BourgogneFranche-Comté) à Dijon où il s’est perfectionné auprès d’Agnès Mellon et Mary Saint-Palais. En juin 2020, il achève sa formation à l’ESM et se voit titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de chant (DE), du Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien (DNSPM) et d’une Licence en musicologie.

Parallèlement à ses études de chant, il commence sa carrière professionnelle en interprétant certains rôles d’opéra comme Seneca (L’incoronazione di Poppea, Monteverdi), Achille (Jules Cesar, Haendel), Gasparo (Rita ou le mari battu, Donizetti), l’Arbre et le Fauteuil (L’Enfant et les sortilèges, Ravel), der Lautsprecher ( Der Kaiser von Atlantis, Viktor Ullmann), Surintendant Budd (Albert Herring, Britten) et bien d’autres encore, notamment dans des mises en scène de Catherine Dune et Didier Henry.

Il chante aussi régulièrement des solos de basse dans des oratorios donnés avec orchestre, comme La Passion selon Saint Mathieu de Bach, le Requiem, la Messe en Ut et la Credo Messe de Mozart, la Petite Messe solennelle de Rossini.

Il a l’occasion de chanter également dans les chœurs à l’Opéra de Massy (91), ainsi qu’à l’Opéra de Dijon, après avoir fait partie du Choeur de l’Orchestre de Paris sous la direction de Lionel Sow.

Récemment il est amené à participer à plusieurs productions de l’Ensemble Spirito dirigé par Nicole Corti.
La musique de chambre fait aussi partie de ses domaines de prédilection traversant le répertoire de la musique ancienne à la musique du début du XXème siècle dans diverses formations.

En tant que pédagogue, il est professeur de technique vocale au Conservatoire Nadia et Lili Boulanger à Paris 9ème.