les professeurs
biographie

1. Professeurs de technique vocale lyrique/baroque
WANIS Georges Île-de-France, Paris

Ténor

De père égyptien et de mère italienne, Georges Wanis a poursuivi de solides études musicales.
Tout d’abord au Caire auprès de Violette Makar, il complète son apprentissage dès 1995 auprès de Caroline Dumas à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Sans doute a- t-elle su lui transmettre ce phrasé, cette diction, ce sens de la nuance qui est aujourd’hui l’une de ses qualités premières.
C’est au sein de cette école qu’en 1998, il est premier nommé à l’unanimité avec les félicitations spéciales du jury.
Il obtient ainsi le Diplôme Supérieur d’exécution du chant et le prix de mise en scène avec Michel Roux et Michel Hamel.

De nombreux autres prix dans plusieurs concours internationaux ont ponctué ses débuts professionnels:
1er Prix au concours de chant organisé par le Ministère de la Culture égyptien en 1995, prix d’Interprétation au Concours International de chant  » degré Honneur » de l’UFAM à Paris en 1998, 1er Prix au concours Léopold Bellan  »degré Excellence » en 1999 à Paris et Lauréat du Prix lyrique des Œuvres des Saints-Anges à Paris en 2000.

Il est par ailleurs titulaire d’une Maîtrise de Lettres françaises obtenue à l’université du Caire en 1994.

Georges Wanis se produit régulièrement tant dans les plus grands rôles du répertoire, qu’en récital ou dans des oratorios.
Il est ainsi l’invité régulier des concerts donnés à l’Église Saint-Julien-le-Pauvre à Paris avec un « Hommage à Pavarotti » qui remporte l’adhésion du public.

Mais si le Bel Canto est son domaine de prédilection, il est également remarquable dans des œuvres de Bach, Schumann, Berlioz, Cimarosa, Mozart, Saint-Saëns, Honegger, Britten, Monteverdi…
À la scène, il a été Don Ottavio dans le Don Giovanni de Mozart, Nadir dans les Pêcheurs de Perles de Bizet, Alfredo dans la Traviata de Verdi, Nicias dans Thaïs de Massenet, le Duc de Mantoue dans Rigoletto de Verdi, Faust dans le rôle-titre de Gounod, Cavaradossi dans Tosca de Puccini…
Sa curiosité l’a amené également vers des rôles moins connus du répertoire comme Satyavan dans Savriti de G.Holst ou dans des créations mondiales comme Ibn Sina (Avicenne) pour le rôle-titre de Michiel Borstlap…

Bien sûr, il s’est produit dans les plus grand théâtres et festivals tant en France qu’à l’étranger :
Opéra du Caire, Opéra d’Alger, Centre culturel égyptien de Paris, Cité Internationale des Arts de Paris, Grand Amphithéâtre de la Sorbonne, Bibliothèque Nationale de France, Théâtre de l’Athénée à Paris, siège de l’Unesco à Paris mais aussi Festival de Bruges (Belgique), Les Estivales de Brou à Bourg en Bresse, Morella (Espagne), Festival d’Automne de Côme (Italie), Festival de Saint-Céré et en 2008, à Plainpalais, pour le grand concert Verdi à l’occasion de l’Eurofoot avec l’Opéra Studio de Genève.

Il a travaillé avec les plus grands tels les pianistes Svetlana Eganian, Aldo Ciccolini, Dominique Rouits, Davide Crescenzi, Ivan Filev, Giorgio Crocci, Jung Hwa Moon pour la direction d’orchestre ; Alain Fondary, Bonaldo Giaiotti, Giuseppe Giacomini, Wilhelmina Fernandez, Bruna Baglioni, Alain Vanzo, pour les chanteurs ou Vittorio Rossi comme metteur en scène…
Il a comme partenaire principale la pianiste- concertiste Svetlana Eganian avec laquelle ils ont enregistré le CD « AMORE » et se produisent très régulièrement en concert.

Georges Wanis ajoute enfin à cette large palette un sens pour la pédagogie.
Il est à l’initiative de master classes qui se déroulent chaque année en Egypte, offrant ainsi au pays de sa formation initiale cet amour du chant et de cet art absolu qu’est l’opéra.
Il dirige aussi plusieurs chœurs.
Il s’investit pour la promotion de l’orchestre Egyptien Al Nour Wal Amal, orchestre constitué uniquement de femmes non-voyantes.

Pendant plusieurs années consécutives il a fait partie du jury aux épreuves de chant au conservatoire National d’Amiens.
Il a enseigné le chant au conservatoire de Paris 15è.
Il a enseigné le chant dans les conservatoires de ST. Brice-Sous-Forêt et Deuil-La-Barre.
Il est souvent appelé pour faire travailler des chœurs comme le chœur Philarmonique International de l’Unesco, le chœur Mosaïques à Deuil-La-Barre ou le chœur Résonances de Vitry-Sur-Seine.
Il a plus de 20 ans d’enseignement en cours privés.
Il a dirigé l’ensemble vocal Bella Voce à Colombes pendant 6 ans.
Il a dirigé le chœur de Colonne de 2019 à 2021.
Il a dirigé plusieurs concerts avec des ensembles vocaux : Voix si-Voix là, Bella Voce de Colombes, Heaven Harp (Alexandrie – Egypte) etc.
Dirige depuis 2020 le Grand Chœur Toulouse-Lautrec à Vaucresson.
Dirige depuis 2023 l’ensemble vocal Stesso Tempo à Arcueil.

www.georgeswanis.com