les professeurs
biographie

1. Professeurs de technique vocale lyrique/baroque
WERSTER Anne-Marguerite Île-de-France


Formée dès l’enfance à la discipline de la danse, Anne-Marguerite commence le chant à 21 ans. En 1992, elle est reçue au concours de l’École d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris qu’elle intègre la même année.

Passionnée par la musique Française, Anne-Marguerite interprète de nombreux rôles dont Madame Lidoine Dialogues des Carmélites (Opéra Garnier, Tours et Bonn), Béatrice Béatrice et Bénédict (Strasbourg), Mélisande Pelléas et Mélisande (Opéra Comique, avec Georges Prêtre), Lady Sara Le Revenant de Gomis (Teatro de la Zarzuela, Madrid), Nora L’Appel de la mer de Henri Rabaud (Nancy), Inès La Reine morte de Daniel Lesur (Paris, Radio France), Fausta Roma (Saint-Étienne), le rôle titre Médée Cherubini (Metz et Arènes de Nîmes), ainsi que la création française de Don Giovanni de Malipiero ou elle interprète Donna Anna.

Également fascinée par la musique contemporaine, Marcel Landowski lui confie l’interprétation de plusieurs de ses œuvres : Les Adieux, La Prison, Un enfant appelle, et La Messe de l’Aurore. Graziane Finzi lui écrit le rôle de Xanthippe du Dernier jour de Socrate créé à l’Opéra Comique; elle est Millena dans Mille ans sont comme un jour dans le ciel de Dominique Lièvre, qui est une création à l’Opéra d’Avignon.

Dans l’opérette on la voit dans La Veuve joyeuse (Saint-Étienne, Bordeaux, l’Opéra Comique), Lisa dans Le Pays du sourire (Nice), Anina Une nuit à Venise de Strauss (Opéra Comique), Antonia et Giulietta Les Contes d’Hoffmann avec Jean-Claude Casadesus, La Belle Hélène, La Grande-Duchesse de Gerolstein et Marguerite Le Petit Faust de Hervé (Metz).

Autres rôles interprétés incluent La Comtesse Le Nozze di Figaro, Elvire Don Giovanni (Nancy, Tours et Avignon), Vitellia La Clémence de Titus avec Jean-Claude Malgoire, Musetta La Bohème (Lyon), le rôle titre Tosca, La Gouvernante Le tour d’écrou (Opéra Comique, Lyon), Female Chorus Le Viol de Lucrèce (Nantes, Lyon), Kostelnickà Jenufà (Tours), Tatiana Eugène Onéguine (Metz).

Également en demande en concert et en récital, Anne-Marguerite chante les Requiem de Mozart et Verdi, le Stabat Mater de Pergolèse, Le Gloria de Poulenc, ainsi que des récitals de musique Française.

Anne-Marguerite a récemment interprétée Françoise L’Attaque du Moulin de Alfred Bruneau (Metz), Marianne Le Chevalier à la rose (Marseille), Roxanne Cyrano et Roxanne (création à Athènes), Elisabeth Chin (Création mondiale à la Réunion, Madagascar et en France), ainsi qu’une tournée Offenbach avec l’orchestre d’Ile-de-France sous la direction de Feyçal Karaoui.
En 2012 /2013, elle reprend le rôle d’Elisabeth dans Chin, puis interprète pour la première fois les Folk songs de Bério avec Jean-Claude Malgoire, donne une série de recitals autour de Rossini, le Gloria de Poulenc à l’Unesco. Elle est la Surveillante dans Elektra sous la direction de Pinchas Steinberge puis Hécube et Polixene dans Les Troyens aux côtés de Roberto Alagna sous la direction de Laurence Foster tous les deux à l’opéra de Marseille.
En 2013/2014, elle est Junon dans Orphée aux Enfers à l’Opéra de Marseille et chante les WESENDONK Lieder à Paris.
En 2015, elle interprète le rôle de Madame de Folle Verdure dans la Vie Parisienne à l’Opéra de Marseille
Elle est Annina dans Traviata aux Chorégies d’Orange en Juillet 2016. Elle chante le rôle de la Marquise de Berkenfield dans la Fille du Régiment de Donizetti à l’Opéra de Toulon en 2017 avec un grand succès sous la direction de Roberto Rizzi Brignoli et dans une mise en scène de Vincent Vittoz. En 2018 elle chantera le rôle de Giovanna dans Ernani de Verdi à l’Opéra de Marseille.
Depuis 2013, après l’obtention du CA de Professeur de chant, elle est nommée au CMA9 où elle enseigne le chant et au CMA7 ou elle dirige une classe de scène. Elle est professeur Titulaire depuis 2018.
Elle continue de se produire et chante la 4e de Mahler et le Bal Masqué de Poulenc en 2019.